Environnement

Découvrez nos offres pour la surveillance environnementale

Des solutions innovantes, simples et complètes :
  • checkTechnologies connectées et intelligentes pour la mesure et l’amélioration de la qualité de l’air intérieur et extérieur
  • checkOutils digitaux et accompagnement sur mesure pour analyser, comprendre et communiquer
  • checkPrestations de services tout inclus
Demander un deviskeyboard_arrow_right

La qualité de l'air intérieur, pour qui ?

Petite enfance

Petite enfance

  • keyboard_arrow_rightVeiller sur la santé des plus jeunes, sensibiliser leurs éducateurs aux bons gestes
  • keyboard_arrow_rightAnticipez la réglementation pour les établissements recevant du public
Je découvrekeyboard_arrow_right

Performance & professionnalisme

Pour vous Hager Services s'engage

Fiabilité métrologique

Suivi métrologique de vos produits et de leurs données

Equipement

Installation et maintenance sur site par nos équipes

Support technique

Assistance au quotidien dans vos usages

Accompagnement

Des services personnalisés pour répondre à vos besoins

Le saviez-vous ?

Pourquoi s’intéresser à la qualité de l’air intérieur ?

Nous passons plus de 90% de notre temps dans des espaces clos et plusieurs études ont démontré que l’air intérieur peut être jusqu’à 8 fois plus pollué à l’intérieur qu’à l’extérieur. Les polluants à l’intérieur des bâtiments peuvent être source d'inconfort (trouble de la concentration, sécheresse des yeux ou de la gorge) mais également, à plus long termes , nocifs pour la santé (maux de tête, troubles respiratoires ou cardio-vasculaires).

Que puis-je faire pour améliorer la qualité de l’air intérieur ?

Les principales actions pour améliorer la qualité d’air consistent à renouveler l’air d’une pièce en ouvrant les fenêtres ou via les équipements de ventilation, à évacuer ou filtrer l’air pollué venant de l’extérieur ou de l’intérieur du bâtiment et à limiter les sources d’émission quand cela est possible.

Qu’est-ce-que les particules ?

Les particules sont des poussières fines ou très fines principalement issues du trafic et de la combustion en général (chauffage bois..). Les particules les plus grossières pénètrent notre organisme jusqu’à la gorge, les particules fines (PM10 ou 2,5), généralement mesurées par les organismes officiels de surveillance, peuvent atteindre l’œsophage ou les poumons, les particules très fines (PM1 ou <) entrent directement en contact avec notre sang.

Quelles sont les obligations des chantiers concernant les impacts environnementaux ?

S’agissant notamment du bruit sur un chantier de construction, il n’existe pas de règlementation précise mais de nombreux constructeurs optent pour une charte de chantier faibles nuisances. Par ailleurs, ces derniers engagent de plus en plus couramment des démarches préventives ou des certifications environnementales qui intègrent notamment le suivi acoustique, vibratoire ou des émissions de poussières.

Les dernières actus
Le Mag : Expertise autour de la sécurité anti-intrusion, incendie, environnement, etc.