La vidéosurveillance pour les professionnels

S’équiper d’un système de vidéosurveillance constitue une solution intéressante pour optimiser la sécurité d’un local professionnel.

La vidéosurveillance est destinée à dissuader les actes de malveillance, ou le cas échéant, à vérifier les éléments suspects.

Son installation doit être pensée pour respecter la vie privée des salariés, conformément aux lois qui régissent son utilisation.

Les principes de la vidéosurveillance

La vidéosurveillance est un système couramment utilisé pour sécuriser des immeubles professionnels. Elle nécessite l’utilisation d’un ensemble de caméras reliées à un poste de surveillance. Selon le kit de vidéosurveillance choisi, les images peuvent être visionnées en direct ou conservées pour une durée limitée. Ce système est généralement utilisé pour contrôler l’identité d’une personne ou encore pour vérifier l’immatriculation d’un véhicule. Il peut être utilisé avec des détecteurs de mouvements qui l’activent lorsque le dispositif détecte un éventuel intrus. La vidéosurveillance est avant tout un outil de dissuasion pour limiter les risques d’intrusion ou les vols.

Lieu public ou lieu privé : la loi vidéosurveillance n’est pas la même !

L’utilisation de caméras pour surveiller des locaux professionnels est déterminée par une réglementation précise. Elle dépend notamment de la « loi informatique et libertés ». Toutefois, la loi vidéosurveillance diffère pour les lieux publics et les lieux privés. En effet, les locaux professionnels ouverts aux publics comme les commerces, les administrations ou encore les établissements de santé sont soumis à la loi Pasqua qui définit entre autres les déclarations préfectorales nécessaires pour se conformer à la législation. Les lieux privés ne sont pas concernés par cette loi, sauf si certaines caméras filment partiellement un espace public, notamment les voies publiques. Dans tous les cas, l’installation du dispositif doit être déclarée à la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés ou CNIL.

Découvrir nos solutions de sécurité pour professionnels

Je découvrekeyboard_arrow_right

La vidéosurveillance : des obligations à respecter

Après l’achat d’un système de vidéosurveillance et avant son installation, il est important de savoir que l’utilisation de ce type de dispositif de sécurité doit généralement faire l’objet d’une demande auprès de la préfecture et d’une déclaration auprès de la CNIL. L’entreprise est tenue de présenter notamment un plan précisant l’emplacement des différentes caméras qu’elle prévoit d’installer et délimitant les zones surveillées. A l’issue de la mise en place du matériel vidéo, l’employeur doit informer son personnel et le public de son utilisation de la vidéosurveillance à l’aide d’une signalétique précise et de différents panneaux, et rédiger une lettre d’information en bonne et due forme destinée à ses employés.

Nos autres pages sur le même thème